Sélectionner une page

▷ The one thing, ou comment faire plus avec moins !

Mis à jour le 25/05/2021 | Publié le 14/05/2021 | Livre développement personnel, Productivité

The one thing de Garry Keller et Jay Papasan. 

Un livre passionnant qui permet de mettre en évidence ce qui est essentiel. 

Nous cherchons tous à en faire toujours plus. Devenir plus productif, atteindre plus d’objectif, plus de résultat, participer à plus d’évènements…

Plus, toujours plus.

Au bout du compte, on divise notre temps, notre énergie et notre attention. 

Il y a de quoi s’y perdre et surtout à devenir inefficace au point de perdre de vue l’essentiel. 

Pour réussir à reprendre le contrôle de sa vie, vous devez vous concentrer sur une seule chose. 

Dans cet article, je vais vous partager mes notes du livre The one thing de Garry Keller.

Vous allez découvrir pourquoi en faire moins permet d’en faire plus.

« Less is more » 

La nécessité de trouver votre One thing

Vous devez faire moins de choses pour plus d’effet au lieu de faire plus de choses avec des effets secondaires. 

Trouver la chose dont vous voulez faire votre priorité est probablement ce qu’il y a de plus difficile et pourtant la plus utile que vous puissiez faire.

Imaginez trouver l’action essentielle qui va vous permettre de faire « effet de levier » sur vos objectifs ? Cela rendrait toutes les autres tâches sans importance n’est-ce pas ?

Si vous ne connaissez pas encore la chose essentielle que vous devez faire, votre seule tâche doit-être de trouver cette chose.  

L’auteur du livre suggère de poser une puissante question pour savoir si oui ou non, vous travaillez sur l’essentiel.

« Quelle est la SEULE chose que je puisse faire, de telle sorte qu’en la faisant, tout le reste devienne plus facile ou inutile ? »

Cette question va vous permettre d’identifier facilement votre ONE thing à accomplir chaque jour. En vous posant cette question, vous gagnez en clarté mentale et vous alignez vos actions avec vos objectifs. 

Au final, vous concentrez vos ressources sur une seule chose qui va vous permettre de décupler vos résultats.

Cette question m’a fait penser à la méthode de Pareto, le principe 80/20 qui dit que 20% des actions menées donnent 80% des résultats. 

J’ai réalisé une vidéo complète sur la méthode de Pareto.

Chaque jour, concentrez-vous sur une action concrète, sur quelque chose qui a du sens et qui vous permettra d’atteindre votre objectif avec moins d’effort.

Pour vous aider, ci-dessous, vous trouverez deux questions que j’utilise personnellement :

  • Quelles sont les deux ou trois choses les plus importantes que je dois faire aujourd’hui ?
  • Quelles sont celles qui, si je les faisais aujourd’hui, feraient toute la différence ?

Poussez vos dominos 

Imaginez que vos objectifs soient des dominos. Chaque domino est plus grand de 50% que celui qui le précède.

Lorsqu’ils sont placés à la verticale, ils sont dotés d’une « énergie stockée ». 

L’énergie se libère quand on les pousse et, plus le domino est grand, plus il a d’énergie.

En poussant le premier domino avec votre petit doigt, vous allez déclencher une chaîne d’énergie.

Alignez 32 dominos où chaque domino est plus grand de 50% que le précédent.

L’énergie, instoppable des dominos, peut faire tomber la tour Eiffel !

The one thing

Il en est de même pour vos objectifs. Chaque jour, posez-vous la question qui va vous permettre de trouver votre One thing et poser vos dominos.

Jours après jour, vous allez faire tomber des montagnes. Concentrez votre énergie sur la tâche essentielle et utilisez l’effet cumulé de vos actions quotidiennes.

Article sur l’effet cumulé. 

Rien n’est plus puissant que la force de la répétition. Le petit domino est la tâche qui va déclencher l’énergie pour avancer dans vos journées.

Et chaque jour vous allez vous rapprocher de vos objectifs. Visez grand, tout en commençant petit.

La discipline de The one thing

Pour beaucoup, la discipline est synonyme de liberté. Une personne disciplinée est capable d’accomplir de grandes choses et mène une vie réussie.

Ce n’est pas totalement vrai. En effet, la discipline est nécessaire à la réussite, mais il ne suffit pas d’être bête et discipliné pour réussir. 

En réalité, vous devez être suffisamment discipliné pour tenir assez longtemps vos comportements à succès jusqu’à ce que cela en devienne une habitude. 

Vous pouvez réussir avec moins de discipline que vous le pensez, pour une simple raison : la réussite, c’est déterminer la chose essentielle à faire, puis la faire. 

Il ne s’agit pas de se dissiper sur tous les fronts et se perdre. Vous devez choisir la bonne habitude et amener suffisamment de discipline pour l’ancrer en vous.

La discipline est la première étape pour se créer des bonnes habitudes. 

La discipline sélective 

Michael Phelps a établi des douzaines de records du monde en natation. C’est typiquement une personne à la discipline « concentrée ». Depuis l’âge de 14 ans jusqu’aux jeux olympiques de Beijing, il s’est entraîné 7 jours sur 7, 365 jours par an. Il s’est dit qu’en s’entraînant aussi les dimanches, il aurait un avantage de 52 jours d’entraînement supplémentaires sur ses adversaires.

Phelps a su canaliser toute son énergie en une discipline, qui avec le temps est devenue une habitude : nager tous les jours. Cet exemple illustre bien le fait d’avoir une discipline sélective et surtout, montre que cela porte ses fruits.

La découverte de votre but est libératrice et donne un sens à la vie. Comme Michael Phelps, trouvez votre but et faites preuve de discipline pour créer une habitude autour de ce but.

C’est une des clés du succès. 

L’objectif est donc de trouver l’unique chose essentielle et de faire preuve de discipline jusqu’à ce que cela devienne une nouvelle habitude.

Bien sûr, vous n’allez pas créer une habitude en 10 jours. 

Garry Keller, indique qu’il faut environ 66 jours pour se créer une habitude.

Si vous voulez vous créer des habitudes éternelles, j’ai écrit un article complet sur le livre Habitudes atomic de James Clear.

En résumé, soyez une personne aux habitudes puissantes, qui font sens pour vous et utilisez une discipline précise pour les développer. Donnez-vous pour chaque habitude, assez de temps pour se créer et s’ancrer.

La volonté pour votre One thing

Est-ce que vous manquez de volonté pour vous mettre en mouvement ?  Ou alors de motivation ?

Vous l’avez sans doute déjà remarqué, on a parfois la volonté nécessaire pour faire ce que l’on avait prévu, d’autre fois, cette même volonté est introuvable !

La volonté est un muscle qui s’épuise au fur et à mesure de nos journées. Nous n’avons pas toujours de la volonté en stock.

Comment travailler votre muscle de volonté ? 

Imaginer que la volonté est comme la batterie de votre téléphone. Chaque matin, vous commencez la journée avec une charge complète. 

Vous avancez dans la journée et chaque fois que vous l’utilisez, vous en avez un peu moins. 

Alors au fur et à mesure que votre barre verte diminue, votre volonté diminue également, et quand vous arrivez dans le rouge, vous n’en avez plus du tout ! Plus on utilise notre volonté, moins nous en avons par la suite. 

Kathleen Vhos l’expliquait ainsi en 2009 : « la volonté, c’est comme l’essence dans votre voiture. Quand vous résistez à quelque chose de tentant, vous en utilisez un peu. Plus vous résistez, plus votre réservoir se vide, jusqu’à ce que vous n’ayez plus de carburant »

Comment faire en sorte que votre volonté soit un atout ? Vous y pensez. Vous y faites attention. Vous la respectez. Vous faites une priorité de faire votre tâche la plus importante de la journée quand votre volonté est à son maximum. 

Ce qui vient diminuer votre volonté :

  • Créer de nouveaux comportements 
  • Filtrer les distractions 
  • Résister à la tentation 
  • Réprimer une émotion 
  • Réprimer une impulsion 
  • Passer des examens/tests 
  • Essayer d’impressionner les autres 
  • Surmonter une peur 
  • Faire quelque chose que vous n’avez pas envie de faire 
  • Choisir les récompenses à long-terme plutôt que les récompenses à court-terme

    “La vie de l’homme dépend de sa volonté ; sans volonté, elle serait abandonnée au hasard.” – Confucius

Quand il s’agit de votre volonté, le timing est la clé. Vous aurez besoin de votre volonté à pleine puissance pour vous assurer de faire LA chose essentielle et ne rien laisser vous distraire.

Donc, si vous voulez tirer le maximum de votre journée, faites votre travail le plus important (vôtre UNIQUE chose) tôt — avant que votre volonté ne s’épuise. 

Autre info, lorsque vous devez faire preuve de volonté, votre corps consomme du glucose. Pour dé­ve­lop­per votre vo­lonté, il est donc pré­fé­rable de man­ger des ali­ments ayant un in­dex gly­cé­mique faible.

Par exemple : la plu­part des lé­gumes, noix, fruits crus (pommes, myr­tilles, et poires), fromage, pois­son, viande, huile d’olive, et tout autre « bon » li­pide.

Réussite

Lorsque l’on pense à la réussite, il y a bien souvent un seul domaine prédominant en fonction des personnes. En effet, des personnes sont carriéristes, d’autres son focalisé sur la famille, la spiritualité leurs finances etc… 

Il est primordial de se demander ce qu’est votre One thing, votre seule et unique chose à faire qui rendrait tout le reste obsolète, mais pas que sur un seul domaine de votre vie. Et encore moins uniquement sur votre travail ou business. 

La réussite d’une personne repose sur les 7 piliers d’une vie, à savoir : 

  1. La santé physique 
  2. La spiritualité
  3. Les finances
  4. Le business
  5. Le travail
  6. Les relations

Vous ne pouvez pas avoir une vie réussie si vous vous concentrez uniquement sur votre travail. 

L’auteur utilise un bel exemple pour illustrer l’importance de d’avoir un équilibre dans tous les domaines de notre vie.

The one thing

Imaginez que vous jonglé avec 5 balles en mains :

Une balle représente la famille, l’autre les amis, l’autre le travail et la dernière votre spiritualité.

Toutes les balles sont en cristal sauf la balle du travail qui est en caoutchouc et qui peut rebondir.

Moralité : Faite attention à vous et vos relations, ne vous privez pas au détriment du travail et surtout ralentissez, posez-vous les bonnes questions pour mieux réussir.

Vous devez savoir ce qui est le plus important pour vous dans chaque domaine de votre vie.

Formulez simplement la Question du One thing en insérant le domaine choisi. Vous pouvez aussi inclure une période de temps comme « dans l’immédiat » ou « cette année », ou « dans cinq ans » ou « un jour ».

Le mythe du multitâche

Le multitâche est un vrai mythe. 

Votre cerveau est incapable de se concentrer sur plusieurs choses à la fois. 

Travailler en multitâche donne l’illusion de travailler sur plusieurs tâches en même temps. En prenant cette habitude, vous pouvez facilement penser que vous avancez vite sur tous les tableaux, mais ce que vous faites réellement, c’est basculer constamment d’une chose à une autre très rapidement tout perdant en efficacité et qualité de travail. 

En faisant du multitâche, vous allez demander beaucoup d’énergie pour passer d’une chose à l’autre et surtout vous avez un résidu d’attention qui va être présent à chaque fois que vous passez d’une tâche à l’autre. 

Il vous faut en moyen 15 minutes pour être totalement concentré dans votre tâche. Alors imaginez si vous basculez d’une tâche à l’autre toutes les 10 minutes … Impossible d’être pleinement concentré et surtout d’être focus sur votre One thing.

0 commentaires

Laisser moi un commentaire 🙂

Ne partez pas sans votre "Kit du productif" !

Vous allez recevoir votre Kit par mail ! Bonne réception :-)

Pin It on Pinterest

Share This